Audit Licence Management

C'est la possibilité d'un éditeur à accéder au système d'information du client afin de vérifier et contrôler la "compliancy" contractuelle du client,  c'est à dire l'adéquation  de l'utilisation qui est effectivement réalisée en regard des licences contractées.

Pré-Audit Licence Management

Comment se prémunir d'une sanction de l'éditeur

De part son expérience dans le monde de l'édition informatique et notamment de celui d'INFOR, ECODS vous propose de réaliser (le plus souvent sous la forme de 3 jours de prestations)  un contrôle de l'utilisation de vos applications standards en fonction de l'utilisation réelle  effectuée sur le terrain. Cela permettra de mettre en évidence les dysfonctionnement contractuels qui sont souvent insoupçonnés par les responsables informatiques et qui peuvent être multiples.

Les 3 jours de prestations sont décomposés comme suit:

  • 2 journée d'interview d'utilisateurs clés de vos applications sur site.
  • 1 journée de rédaction de rapport.

Libre à vous après, de corriger la situation afin d'éviter d'être potentiellement sous le contrôle de l'éditeur pour tous réajustement des licences difficilement voir non-négociables. 

Exemple de texte contractuel sur les audits inséré dans les conditions générales de l'éditeur signées par le client:

  • Droits d’Audit.

"L'éditeur" (incluant tout auditeur tiers sélectionné par "l'éditeur") peut auditer les registres et les systèmes du Licencié afin de s’assurer du respect des dispositions du présent Contrat et de chaque Bon de Commande applicable. "L'éditeur" préviendra le Licencié par écrit de cet audit, dix (10) jours ouvrables au moins avant celui-ci. Cet audit sera réalisé pendant les heures ouvrables normales du Licencié, dans les bureaux du Licencié, et ne devra occasionner aucune gêne excessive pour les activités du Licencié. "L'éditeur" pourra procéder au maximum à un audit par période de six (6) mois. Si un audit révèle que le Licencié utilise un Progiciel en sortant du cadre de la licence concédée par les présentes (par exemple, pour un nombre d’utilisateurs supérieur à celui pour lequel le Licencié a obtenu une licence en vertu du présent Contrat), et sans préjudice des autres recours à la disposition de l'éditeur, le Licencié remboursera sans délai à l'éditeur le coût de cet audit et paiera à "'l'éditeur" les redevances de licence correspondantes, ainsi que les redevances corrélatives de maintenance et de support (telles que définies dans le Contrat de Maintenance), sur la base des tarifs de l'éditeur en vigueur au moment de la vérification, ainsi que toutes pénalités de retard applicables.

Un conseil, une question ?
Nous répondons à toutes vos interrogations !